Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Réseaux sociaux

La fin des trolls ?

16/11/2017 - par Gilles Wybo

Et si après avoir été des caisses de résonances pour le racisme, la haine et le terrorisme, les réseaux sociaux étaient, enfin, en train de devenir intelligents? On se rappelle bien du hashtag #Unbonjuif incitant à publier des blagues antisémites (en 2012). À l’époque, il avait fini dans les trending topics sans que Twitter ne réagisse. Ces dernières années, réseaux sociaux, comme plateformes vidéo, ont aussi été les organes de communication officiels de Daech. Aujourd’hui, rien n’a changé au pays des trolls: début novembre, la journaliste Nadia Daam, chroniqueuse sur Europe 1, a subi des menaces de mort, de viol, sur le forum Jeuxvideo.com. Son crime ? Elle avait défendu le numéro de portable («anti-relous») lancé par des féministes pour lutter contre le harcèlement de rue. En 2017, certains forums et réseaux sociaux restent des zones de non-droit. Alors quand une lueur d’intelligence surgit au milieu de cette bestialité, c’est un petit miracle. Ainsi le hashtag #Balancetonporc initié par la journaliste Sandra Muller (La Lettre de l’audiovisuel) s’est transformé en une mobilisation internationale contre le harcèlement sexuel, et a incité le gouvernement à muscler son projet de loi sur le sujet. Intelligence aussi de la publicité de BBDO Paris pour Care France sur Instagram. Cette campagne met en avant des stories du bout du monde: le quotidien de 7 femmes, en situation de grande pauvreté, en jouant sur le contraste Nord/Sud dans l’utilisation des réseaux sociaux. Une belle idée.  

Envoyer par mail un article

La fin des trolls ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.