Vous êtes ici

BETC Luxe pour Eric Bompard - «La douceur est invincible» - octobre 2017

Secteur d’activité Habillement accessoires textile
Annonceur Eric Bompard
Agence BETC Luxe
Directeur de création Antoine Choque
Directeur artistique Nicolas Prado
Concepteur rédacteur Clara Lafuente
TV producer Fabrice Brovelli , Marine Monbeig
Auteur / photograhe Gobert et Degove
Responsable annonceur Eric Bompard , Lorraine De Gournay , Agnès Calef
Responsable agence Brune Buonomano , Christine Leblond , Morgane Escoffier
Maison de production Wanda
Musique BETC POP
Média Télévision
Support Vidéo
  • 46%
    Génial
  • 2%
    Bien
  • 7%
    Moyen
  • 45%
    Décevant
Votants : 42Note : 11.07/20

Ce sondage n'est pas scientifique*
* Il ne reflète que l'avis des visiteurs de ce site qui ont choisi de participer. Les résultats affichés ci-dessus ne prétendent pas représenter l'opinion des internautes en général, ni de l'ensemble du public. Afin de parer aux possibles manipulations (robots, votes en masse) les votants doivent s'identifier préalablement sur le site. Cette mesure vise à contribuer à la crédibilité de cet échange quotidien entre les professionnels de la communication qui font vivre ce baromètre de la création.

Dans le dernier film réalisé par BETC Luxe pour la maison Éric Bompard, la force et la douceur s'opposent dans un affrontement qui semble dire: «Faites l'amour pas la guerre».

Au départ, l'union d'Éric Bompard et BETC Luxe portait sur la création de trois prints. Sont ainsi nés le visuel d’un monsieur viril tenant un chaton dans ses bras devant un bâtiment que les plus observateurs reconnaîtront [les Magasins généraux] et deux images d’une jeune femme joyeuse surfant sur un skateboard. Évidemment, l’histoire ne s’arrête pas là. «Pendant le shooting, on a expliqué aux clients que, même si ce n’était pas dans leurs habitudes, faire un film peut bousculer une marque et lui apporter beaucoup. Ils nous ont répondu qu’ils n’avaient pas beaucoup de budget, donc on a trouvé des solutions», explique Antoine Choque, directeur de la création sur le film «La douceur est invincible».

Caméra à l'épaule

L’agence a contacté Wanda, proposant un script ultra-réduit pour permettre une véritable collaboration avec le réalisateur. «Patrick Barbier nous a proposé le team de réalisateurs Gobert et Degove. Ils sont très complémentaires et à l’écoute. L’avantage c’est qu’ils sont habitués aux longs-métrages donc cela a donné un vrai côté cinématographique au spot qu'ils ont filmé caméra à l’épaule et… ils ne connaissent pas le luxe des tournages de la publicité! C’était idéal étant donné notre budget et notre timing.»

Coup de foudre réalisé sans trucage

Le tournage s’est déroulé sur une petite journée dans une université de Kiev. «Il a fallu que nous soyons très organisés, on a simplement fait une répétition pour les placements. Heureusement, c'est un lieu fermé donc c’est plus facile. La faculté donne un côté universel, en voyant les images on se dit que ça pourrait être n’importe où». Autre avantage : le lieu a donné au film son vivier de figurants (250 en tout), tous des étudiants. «Pour qu’on y croie, le casting devait être réaliste. De la même manière, pour les acteurs principaux, on voulait des gens de «la vraie vie». Lui, il est presque trop beau à mon goût. Le but était de créer un couple improbable, imprévu.» Pas si improbable que ça... Le duo d'acteurs, qui ne se connaissait pas avant le tournage, file le parfait amour aujourd’hui. «Ils ont eu un coup de foudre! C’est une pub réalisée sans trucage

« La douceur est invincible »

Si la beauté des acteurs n'est pas questionnée, le charme du film réside surtout dans le contraste entre la douceur et la violence. «Toute l’idée du film est partie de la phrase de Marc Aurèle “La douceur est invincible” Le directeur de la création a briefé deux teams à partir de cette opposition, et tous deux, sans s’être concertés, sont revenus avec des images d’un couple qui s’embrasse au milieu d’une manifestation ou d’une fille qui embrasse la visière d’un CRS. «C’est assez naturel comme idée. On veut montrer qu’il y a d’autres manières de se parler que de se taper sur la tronche. On a gardé les symboles des forces de l’ordre – les casques et les boucliers - mais sans agressivité. Ils servent de rempart mais ne vont pas à la confrontation. Le côté ralenti, la fumée rendent l’ensemble très doux.»
Et pour la musique… «On a raconté l’histoire à Fabrice Brovelli et Christophe Caurret et ils sont revenus avec un son qui collait parfaitement. Et quand j’ai demandé qui était l’auteur, ils ont répondu «C’est nous !» (via leur nouvel EP). J’ai trouvé ça encore plus cool!» C'est ce qu'on appelle vivre en autosuffisance.

Envoyer par mail un article

BETC Luxe pour Eric Bompard

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Campagne

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.