Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Digital

Retour de Vidéo City: les marques à l'assaut des youtubeurs français

10/04/2017 - par Marie-Caroline Royet

Pour sa deuxième édition, Vidéo City a doublé de volume. Organisé sur deux jours, tous les youtubeurs et youtubeuses, tous domaines confondus, s'y sont déplacés pour rencontrer leurs communautés de fans. Des adolescents pour la plupart, habitués à voir leurs idoles... en ligne.

Porte de Versailles, dimanche 9 avril, l’entrée est bondée. Entre le meeting de François Fillon et la Vidéo City, difficile de s’y retrouver.  

Sous la chaleur parisienne, les adolescents sont excités à l’idée de rencontrer leurs youtubeurs préférés. Accompagnés de leurs parents un peu désabusés par cet enthousiasme. Heureusement le salon, en association avec Netflix, leur a prévu un espace réservé. Canapés, tablettes, accès au wifi, tout est mis à disposition pour que les jeunes puissent courir partout pendant que les parents se reposent. Et pour cause, déambuler dans les allées c’est risquer de se faire bousculer par des adolescents en furie brandissant à l'unisson leur perche à selfie. Tous sont venus rencontrer leurs idoles, ils sont prêts à tout pour avoir le meilleur cliché ou le bon vieil autographe, quitte à faire une heure de queue.

C'est que les adolescents, en 2017, ont de nouveaux centres d'intérêt: les selfies et les vidéos Youtube ont remplacé les posters de leur chanteur ou chanteuse préférés dans la chambre.

La première des youtubeuses beauté/mode, EnjoyPhoenix, plus de 4,5 millons d'abonnés sur ses chaînes Youtube.

Ces youtubeurs, aussi appelés influenceurs, sont le reflet des passions des jeunes, du maquillage au gaming, en passant par la cuisine ou l’humour… toutes ces «verticales» trouvent un echo sur la plateforme de vidéos de Google.

Au stand de la fondation L'Oréal, les filles sont invtées à parler sciences.

Influenceurs influencés ?

Et ça les marques l’ont bien compris. En plus des stands de dédicaces et des scènes, elles s’incrustent au coeur de cet événement grandeur nature. Des enseignes avec pour cible principale les 12-25 ans. Dans le coin «lifestyle», la marque de cosmétiques Nyx est de loin la plus visible, une manière de compenser le fait qu’elle soit une marque «100% digitale».

Moins de publicités, donc, tous leurs atouts sont mis en avant dans ce salon, «on propose des make-up flash pour inviter les clientes à découvrir la marque si elles ne la connaissent pas», explique la directrice retail de Nyx. Les jeunes filles essaient, achètent et repartent souriantes.

Le stand de la marque Nyx, marque 100% digitale, en chair et en os. 

La maison mère de Nyx, L’Oréal, met pour sa part en avant sa fondation accompagnée du message «Pour les filles aussi». Aménagée dans un bus, la fondation a pour vocation de montrer que la science c’est aussi une histoire de filles. «Nous proposons des ateliers qui sont assez fun mais toujours connectés à des métiers scientifiques», explique l'animatrice du stand. Ici, il est question de créer des semelles de basket mêlant stylisme et science des matériaux, d’animations autour de la cuisine moléculaire et d’atelier codage... tout un programme.

Merci @MissJirachi @DevovoTV @Lisafreestyle d'être passé sur le stand Fondation L'Oréal à #VCP2017 #Science #GirlsInSTEM pic.twitter.com/G8R9upuyPv

— Cyril Pennec (@cyrilpennec) 8 avril 2017

Dès l’entrée du salon, les marques de gaming sont omniprésentes: Xbox, Omen, Play Station... Elles plongent les fans du jeux vidéo dans un monde parallèle. Casques, réalité virtuelle, et toujours les bonnes vielles manettes. Les marques n’ont pas lésiné sur les moyens pour faire la publicité sur leurs nouveaux jeux. Pour une animatrice de Playstation, leur présence se justifie car «il y a aussi des gamers dans le salon et sur la scène, les youtubeurs gamers».

Le fameux Gran Turismo, un jeu de voiture en immersion, proposé par Play Station.

Nouveaux consommateurs

Plus étonnant, la présence... des banques ou même des marques de gel antiseptique. Il s'agit en fait d’adapter leur stratégie en proposant des activités en accord avec une cible cruciale. «Notre communauté adore les youtubeurs et les réseaux sociaux», affirme Constance, brand manager de la marque de gel Merci Handy. Et pour rester dans l’esprit fun de la marque, un rodéo en forme de licorne est installé, un clin d’œil à leur dernier clip vidéo où «on voit une licorne qui pleure de rire et dont les larmes constituent les différents parfums».

 «Nous avons de la chance, car dès le départ le concept a été adopté spontanément par pas mal d’influenceuses beauté, à l'instar d'Enjoy Phenix qui nous aime beaucoup».

As-tu fait un tour en licorne ? Elle t'attend sur le stand de @MerciHandy durant la #VCP2017 !! #FAV si t'es tombé pic.twitter.com/lPk6WfaoS4

— #VCP2017 (@VideoCityParis) 9 avril 2017

Pour d’autres, il apparaît plus compliqué de se faire connaitre, surtout quand on est une société productrice de yaourts glacés, même bio. Et si le fooding devient de plus en plus tendance, Xavier Duputel, directeur de la société Marguerite Du Pré, profite du salon «pour la fréquentation: 40 000 personnes sur les deux jours!» Une nouvelle communauté non négligeable car c’est «aussi un moyen d’avoir de la visibilité sur les réseaux sociaux».

Le camion de glace Marguerite Du Pré se positionne sur la Youtube mania.

Youtubeurs et marques... une relation finalement très bénéfique pour les deux parties. Et les youtubeuses beauté restent les championnes dans ce domaine. Rappelons que samedi 3 juin, dans un petit mois, elles remettent ça au salon Get Beauty, spécialement consacré au lifestyle et à la beauté. Rendez-vous au Parc floral de Paris. 

Envoyer par mail un article

Retour de Vidéo City: les marques à l'assaut des youtubeurs français

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies