Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Management

My Little Paris installe son bivouac chez L’Oréal

14/03/2017 - par Delphine Soulas-Gesson

Durant deux semaines, la start-up qui s’est fait connaître par ses newsletters et ses box implante plus de 50 salariés chez le géant des cosmétiques. Objectif, accompagner l’entreprise dans son processus créatif et sa transformation digitale.

Des transats fleuris sur une moquette verte imitation gazon, des espaces de travail à la décoration soignée dignes des plus belles photos Instagram: bienvenue au 16e étage de la tour qu’occupe L’Oréal à Levallois-Perret, en proche banlieue parisienne, où My Little Paris a planté son décor pour deux semaines. Nom de l’opération: My Little Bivouac.

Pour l’occasion, une cinquantaine de salariés de la start-up, connue pour ses newsletters de bons plans et ses box, se sont délocalisés, soit un tiers des effectifs. Mission: insuffler chez L’Oréal l’esprit créatif de My Little Paris et accompagner l’entreprise dans sa transformation digitale.

«My Little Paris apporte son environnement de travail, des méthodologies agiles propres à la culture start-up et veut transmettre aux équipes des formats de réunion et des rituels favorisant le processus créatif», explique Delphine Groll, directrice de la communication du groupe Aufeminin, qui a racheté My Little Paris en 2014.

Un «megalab» va par exemple être organisé chez L’Oréal sur le modèle de ce que la start-up fait une fois par mois dans un théâtre afin d’inciter les équipes à partager sur scène ce qui les inspire. Même chose avec les «creative mornings», organisés chez My Little Paris une fois par semaine pour inspirer les équipes. Les salariés de L’Oréal recevront pour l’occasion Thierry Teyssier, fondateur de la Pâtisserie des rêves et de la Maison des rêves.

 

Nouveaux business


Pour s’inspirer des méthodes de travail de la start-up, celle-ci a également sélectionné cinq briefs parmi la centaine reçue de la part des équipes de L’Oréal. Aux salariés de My Little Paris de proposer un service prototypé à la fin de la journée, prêt à entrer immédiatement en phase d’exécution. «L’objectif est également d’apporter une vision stratégique aux décideurs de L’Oréal sur des problématiques liées au développement de nouveaux business, d’être conseil et force de proposition sur des enjeux de digitalisation et de positionnement de marque», souligne Delphine Groll. A ce titre, la communauté des 4 millions de femmes de My Little Paris va être sollicitée.

Et si tous les salariés de la multinationale sont concernés, les équipes de My Little Paris travailleront en priorité avec les directions marketing et digitales du groupe.

Pour la start-up, il s’agit d’une première. «Cette opération illustre le besoin des grands groupes de se rapprocher de structures agiles, dotées d’une forte culture start-up et d’une crédibilité réelle dans le monde digital, de l’e-commerce et de l’international», insiste la directrice de la communication. Nul doute que d'autres opérations de ce type devraient suivre.

Envoyer par mail un article

My Little Paris installe son bivouac chez L’Oréal

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.