Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Entretien

Anne Hommel : « Le fait divers DSK appartient désormais à la population »

05/07/2018 - par Caroline Bonacossa

Elle a accompagné dans leur tempête médiatique Dominique Strauss-Kahn, Jérôme Cahuzac ou Ali Bongo. Elle a aidé Benoît Magimel, Benjamin Millepied ou Maïtena Biraben à traverser de mauvaises passes. Après avoir oeuvré pour le pôle Influence d’Euro RSCG C&O (aujourd’hui Havas Worldwide Paris), Anne Hommel a créé sa propre structure Majorelle, agence spécialisée en communication de crise.

Votre définition du scandale?

Anne Hommel. C’est toujours une bousculade. Ça peut aller du léger coup d'épaule au violent croc en jambe qui jette à terre. Et le regard que l’on porte sur l’intéressé ou sur la structure concernée est modifié dans son champ habituel par un événement extérieur: un acte préjudiciable, une menace, une accusation, une procédure

Cette page est réservée aux abonnés

DÉJÀ ABONNÉ ?

Accès libre

s’identifier

Lire cet article

  • 2 €
  • image
  • image
  • image
J’achète

Abonnez-vous

Pour accéder à tous les contenus

s’abonner

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W