Vous êtes ici

Supplément digital

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Pour ou contre

Pour ou contre se passer de site internet ?

30/03/2017 - par Propos recueillis par Cecilia Di Quinzio

Le média des anciens d’i-Télé Explicite, l’éditeur de vidéos Brut…, ou, Minutebuzz avant eux. Ces pure players ont choisi le 100% réseaux sociaux. Quels sont les avantages et les inconvénients de se passer d’un site internet propriétaire ?

 

POUR

Maxime Barbier, fondateur de Minutebuzz

« Attention, c’est une stratégie qui va fonctionner pour des marques qui veulent toucher les millenials et dont la ligne éditoriale est orientée divertissement. Sur une cible plus âgée et sur des thématiques plus sérieuses, il peut être dangereux d’adopter ce principe. Minutebuzz a pris le parti de suivre le courant en décembre 2015, à partir de plusieurs constats. Premièrement, les réseaux sociaux ne donnent plus d'importance aux clics sortants et, en conséquence, notre site plafonnait à 25 millions de visites par mois. Deuxièmement, ces plateformes plébiscitent énormément la vidéo. Enfin, la consommation des médias s’est profondément transformée, favorisant les réseaux sociaux plutôt que les sites. Notre métier consiste à créer des contenus à fort potentiel viral. Et notre positionnement consiste à demeurer absolument agile et de savoir prendre des risques. On évite d’être romantique et figé sur des modes de fonctionnement. Si les préférences, les algorithmes, changent demain, on s’adaptera. Notre changement a fait exploser les compteurs : on est passé de 1 million de followers sur les réseaux sociaux à plus de 10 millions en un an. En fait, conserver un site nous rendait schizophrène : penser nos articles en termes de SEO mais aussi pour les plateformes… Trop de temps et d'énergie étaient dépensés à faire deux choses assez paradoxales. Le fait de ne plus avoir de site a rassemblé toute les équipes autour d’un seul et même but. »

 

CONTRE

Alexis Godais, PDG de Fabernovel Code

« La véritable question à se poser, avant d’entreprendre un projet web est celle de la problématique business à résoudre : augmenter les ventes ? Fidéliser une cible ? travailler son image de marque ? Un site web constitue une réponse parmi d’autres. Il existe des circonstances où l'on peut se passer de site et j’ajoute qu’il faut savoir le faire. Dans le cadre d’un média orienté divertissement et viralité, par exemple. Parce que cela correspond à aller chercher l’audience là où elle se situe. Pour une jeune marque qui se lance, cela peut être intéressant de ne se consacrer dans un premier temps qu’aux réseaux sociaux pour agréger une première communauté. Un coût moindre pour des résultats rapides. Cependant, pour une marque déjà installée, cette décision peut être dangereuse. Un média comme Wired n’a aucun intérêt à se concentrer sur les réseaux sociaux : son parti pris graphique représente son identité, ce qui lui permet d’attirer des annonceurs premium et de commercialiser des espaces publicitaires coûteux. Aussi, certaines marques ont la volonté de maîtriser tout le parcours du consommateur. Devenir 100% social signifie ne plus être propriétaire de son flux, de sa data, et finalement de partager le client final avec la plateforme. Il faut, au contraire, multiplier les points de contacts avec ses clients, pour mieux le connaître. »

Envoyer par mail un article

Pour ou contre se passer de site internet ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.