Vous êtes ici

RP 2.0 : les journalistes sont-ils vraiment sur les réseaux sociaux ?

18/09/2015 - par Cyndie Bettant – Responsable Marketing & Communication Cision

Le secteur des RP est unanime : il faut passer aux RP 2.0, c’est-à-dire promouvoir sa marque sur les réseaux sociaux afin d’atteindre de nouveaux relais d’opinion et gagner en notoriété. Mais peut-on réellement être relayé dans la presse suite à une campagne sur les réseaux sociaux ? Les journalistes y sont-ils vraiment présents? Petit décryptage de leurs usages, suite à une étude menée par Cision, éditeur de solutions pour les relations medias, auprès de 240 journalistes français.

1 - Les journalistes sont fans des réseaux sociaux


91% des journalistes utilisent les réseaux sociaux dans le cadre de leur activité professionnelle. Ils sont même 54% à affirmer « je ne pourrais plus me passer des réseaux sociaux pour exercer mon métier ». Nous ne sommes plus sur un simple phénomène de mode : les réseaux sociaux sont bel et bien un des outils de travail du journaliste moderne.

 

2 - Journalistes et réseaux sociaux : pour quoi faire ?


3 usages majeurs ressortent de cette étude :


• Pour eux-mêmes : le 1er usage des réseaux sociaux par les journalistes consiste à promouvoir leurs propres articles, à animer leur communauté et à développer leur « personal branding ». Dans un secteur de la presse assez morose, les journalistes sont eux aussi en quête de visibilité !


• Pour la veille : quels sujets ont été traités ? par qui ? sous quels angles ? Les réseaux sociaux constituent un outil simple et rapide pour les journalistes qui sont 55% à les utiliser afin d'avoir une vue d'ensemble sur un sujet donné. Pour les communicants, cela signifie qu'être présent sur les réseaux sociaux donne une chance à toute entreprise d'être repérée comme expert de son secteur... voici une bonne raison de développer sa présence sur les medias sociaux !


• Pour les RP : 39% des journalistes trouvent leurs idées d'articles à travers les réseaux sociaux et 44% pour rentrer en contact avec des interlocuteurs pour témoignages. Là encore, ces chiffres montrent que les RP 2.0 ont leur raison d'être et qu'elles constituent un atout incontestable pour les professionnels de la communication.

 

3 - Les RP sont mortes : vive les relations medias !


Si les journalistes ont investi les réseaux sociaux, il n'en demeure pas moins que les journalistes apprécient toujours les méthodes de RP traditionnelles. L'email, le téléphone et le face à face ont encore de beaux jours devant eux et sont dans cet ordre les méthodes de contact préférées des journalistes.
La stratégie gagnante aujourd'hui est donc de passer aux relations medias, consistant à faire simultanément des RP traditionnelles et des RP 2.0 afin de donner plus d'impact à ses communications et d'avoir une couverture plus large.
Pour plus d'informations sur l'étude Cision, suivez ce lien : http://vrl.ht/46E24

Envoyer par mail un article

RP 2.0 : les journalistes sont-ils vraiment sur les réseaux sociaux ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Expertises

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.