Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Paris Aéroport décolle avec les Chinois

05/10/2016

La société de gestion des aéroports franciliens a mis en place, épaulée par l'agence W, une opération digitale pour favoriser le shopping à Roissy. Le but: garder contact avec les touristes chinois durant tout leur voyage.

«Le but était de garder contact avec la cible tout au long de son voyage», indique Grégoire Weil, directeur général adjoint de l’agence. Lui remémorer l’existence de l’aéroport et, surtout, qu’il pourra y trouver des boutiques, promotions et exclusivités sur toutes les marques qui sont une des raisons principales de son voyage. Pour cela, l’agence du groupe Havas s’est appuyée sur sa filiale implantée en Chine, afin de bien comprendre comment fonctionnait la cible. «Le planning stratégique installé en Chine a été très important pour nous, et l’est toujours pour Paris Aéroport», souligne Gabriel Lippis, directeur de la création digital de l’agence. Car si le touriste chinois aime toujours autant venir en France, s’il est bien connu qu’il est accro au digital, il a cependant bien évolué. La classe montante chinoise ne vient plus forcément en France pour le voyage d’une vie. C’est parfois son deuxième, voire troisième passage sur le sol français. Et même, lorsque c’est le premier, «elle prend plus d’indépendance», assure Olivier Battut. Les tour-opérateurs ne sont pas boudés - d’autres touristes les privilégient - mais de plus en plus de Chinois viennent désormais de façon autonome, sans guide ni encadrement. Ils se retrouvent donc livrés à eux-même dans un pays à la langue exigeante et aux transports… capricieux. C’est ainsi que Paris Aéroport s’est mis à niveau, proposant des signalétiques en chinois et des guides et plans parisiens traduits. Bref, ce dont un touriste a besoin pour son voyage. Mais comment le rappeler au bon souvenir des boutiques de duty free? C’est là que l’agence W a fait preuve d’une ingéniosité récompensée par le jury du Grand Prix Stratégies du marketing client.

Partage de photos pour gagner des promos dans les boutiques

S’appuyant sur le caractère passionné des Chinois pour le digital, et leur tendance au partage de leur vie sur les réseaux sociaux, W a conçu une application leur recommandant des endroits culturels à visiter. Elle offrait également des conseils et un bot informatif. «L’appli était géolocalisé et intégrait We Chat. Elle leur permettait de partager des photos d’eux sur le réseau social en utilisant l’appareil photo du smartphone», détaille Gabriel Lippis. Mais le but restait tout de même, pour Paris Aéroport, de valoriser les commerces duty free. «Plus les touristes chinois partageaient de photos, plus ils pouvaient débloquer des promotions ou exclusivités valables dans les boutiques lors de leur passage pour leur retour», ajoute Grégoire Weill. Une visite d’un musée? Un sac Vuitton en promo! De quoi mettre en avant à la fois la culture parisienne et valoriser ses boutiques. Et, de surcroît, garder contact avec la cible chinoise durant l’intégralité de son séjour. «Sans 3G ni 4G, l’appli gardait en mémoire les photos et permettait de partager plus tard, à leur prochain contact avec une borne wifi», précise Gabriel Lippis.Paris Aéroport s’est ainsi intégré dans la poche des touristes chinois durant leur voyage parisien et à les rappeler au bon souvenir des boutiques duty free, d’une manière assez naturelle au final. L’appli a atteint quelque 85 000 téléchargements, pour 500 000 connexions, et un total de bons ou cadeaux débloqués de 350 000. Un succès qui, par ailleurs, s’autoalimente.

L’appli fabrique son rayonnement

Car côté médias, il est très difficile pour un aéroport d’acheter un espace publicitaire dans un autre aéroport. Impossible, donc, de communiquer au départ de l’avionen Chine, tout doit se faire à l’arrivée des touristes sur le sol français. Mais le digital est sans frontières. Et l’appli en elle-même fabrique son propre rayonnement via la fonction partage. «Elle se fait connaître des Chinois en Chine, qui prévoient peut-être un voyage prochain. Plus il y a de partage, plus on touche de personne là-bas», note Grégoire Weil. Autour de l’événement, l’agence W a conçu toute une charte graphique propre au Nouvel An chinois, qui fêtait en 2016 l’année du singe. Bien compliqué de donner un ton de luxe avec un hominidé! En 2017, les équipes devront plancher sur le coq de feu… Si le challenge digital est en passe d’être brillamment réussi, le défi graphique, lui, doit se réinventer chaque année.

Envoyer par mail un article

Paris Aéroport décolle avec les Chinois

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W