Vous êtes ici

Napoléons 2017

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Communication

Les Napoléons aux sommets du pouvoir

21/11/2016 - par Marie-Juliette Levin

Vaste séminaire de réflexion mêlant innovation, imagination et transformation numérique, les Napoléons s’installent pour la troisième fois à Val-d’Isère du 11 au 14 janvier. Une vingtaine de speakers, tous secteurs confondus, vont ouvrir les débats.

Les «académiciens» des Napoléons sont invités à prendre de la hauteur à Val-d’Isère du 11 au 14 janvier. La session hivernale de «l’Innovative Communications Network» est placée sous le signe du pouvoir. «Mais le pouvoir de faire avant tout, précise Mondher Abdennadher, cofondateur des Napoléons aux côtés d’Olivier Moulierac. D’autorité, il n’est pas question. Plutôt de la capacité de mettre les gens en situation de vivre leur vie et d’entreprendre.»

Actualité oblige, le pouvoir politique sera largement évoqué avec notamment un invité de marque, Jay Carson, ex-conseiller d’Hillary et de Bill Clinton et consultant politique de la série House of Cards sur Netflix. «L’élection de Donald Trump a créé une onde de choc. Cela a mis en évidence l’écart important qui existe entre la connaissance numérique ou algorithmique des citoyens et la réalité du vote. Il faut plus que jamais être proche des gens. Le seul vrai pouvoir aujourd’hui, c’est celui d’agir ensemble, en société», analyse Mondher Abdennadher. Toujours dans le volet politique, l'un des thèmes abordés lors des nombreux masters class reviendra sur le rôle des sondages et de la data dans la campagne américaine.



Alchimie des rencontres



Au-delà, les ateliers questionneront le public sur le soft power, le gender power, le pouvoir et la finance, l’incarnation du pouvoir, mais aussi le pouvoir spirituel... Enfin, le pouvoir démocratique aura une place de choix dans les débats avec la présence d’Axel Dauchez, CEO, de Make.org, plateforme de lobbying citoyen.

Parmi les autres speakers attendus, citons Fleur Pellerin, CEO et fondatrice du fonds d’investissement franco-coréen, Korelya Capital. Mais aussi, côté publicité, Thierry Saussez, conseiller politique et créateur du Printemps de l’optimisme. «L’idée est de créer des hybridations, des face-à-face inattendus entre les participants de ces rencontres», ambitionne le fondateur.

Parmi les 400 personnes attendues à cette manifestation, des acteurs de l’industrie de la communication (médias, digital, publicité, production, culture, design, création…) dont les priorités se concentrent autour de l’innovation et de la transformation numérique. Décloisonner, accélérer le rythme, rapprocher les hommes: les objectifs des membres cooptés de cette académie restent d’actualité tout au long de l’année, grâce à une plateforme de mise en relation numérique. Mais, deux fois par an, en hiver et en été, les rencontres s’incarnent dans un cadre chaleureux. En juillet, à Arles, le thème de l’engagement est déjà au programme.

Envoyer par mail un article

Les Napoléons aux sommets du pouvoir

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.