Vous êtes ici

Ils vont faire 2017

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Sport

Le nouveau rêve olympique de Tony Estanguet

05/01/2017 - par Bruno Fraioli

Triple médaille d’or olympique de canoë, Tony Estanguet vogue désormais vers un autre objectif : obtenir l’organisation des Jeux de 2024 à Paris. Le Comité international olympique désignera la ville hôte le 13 septembre prochain à Lima, au Pérou. D’ici là, le champion, vice-président de la commission des athlètes du CIO, cumulera les miles en parcourant la planète. Sa mission est de convaincre le monde, et en particulier les 95 membres du CIO, que Paris, en compétition face à Los Angeles et Budapest, est bien le meilleur dossier.

À 38 ans, jeune retraité sportif, Tony Estanguet est la figure de proue du comité de candidature de Paris, dont il co-préside la structure avec Bernard Lapasset, l’ancien président de la fédération internationale de rugby. Reconnu par le mouvement sportif mondial, l’ancien canoéiste est légitime dans cette fonction. Il se révèle aussi efficace un micro à la main dans un amphithéâtre bondé qu’avec une pagaie dans un stade nautique.

En quelques mois, le champion a abandonné le survêtement pour un costume plus strict. Membre du CIO, il a adopté de nouveaux codes de langage, plus diplomatiques. À la tribune, Tony Estanguet joue avec un charisme et un charme naturels pour séduire ses interlocuteurs. En privé, dans les conversations de salon, c’est sa parfaite connaissance des dossiers qui lui permet de convaincre. Et tout cela dans un anglais parfait. Souriant, affable, Tony Estanguet n’a pas, pour autant, perdu son esprit de compétiteur. Un seul objectif le hante : la victoire finale !

Envoyer par mail un article

Le nouveau rêve olympique de Tony Estanguet

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.