Vous êtes ici

Ils vont faire 2017

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Publicité

Arthur Sadoun, premier de cordée

05/01/2017 - par Clémence Duranton

« Mon successeur sera nommé avant la fin 2016 », avait assuré au magazine britannique Campaign, fin 2015, Maurice Lévy qui fêtera ses 75 ans le mois prochain. Las ! Il faudra encore attendre quelques semaines, février au plus tard, pour connaître le nom de celui qui sera adoubé en mai prochain à l'assemblée générale de Publicis Groupe. Mais depuis fin décembre, la liste des prétendants « seulement internes » - évoquée par Maurice Lévy lui-même - s'est réduite avec le départ du groupe de Laura Desmond, 51 ans, chief revenue officer. Reste donc en lice Arthur Sadoun, 45 ans, CEO de Publicis Communications, Steve King, 57 ans, CEO de Publicis Media et Alan Herrick, 51 ans, CEO de Publicis Sapient.

Si ce dernier est un candidat sérieux - il représente pas moins de 52 % de l'activité du groupe - Arthur Sadoun est de loin le grand favori. « Le dauphin », « l’élu », « le seul candidat à la succession » si l'on en croit tant les observateurs que l'interne, Arthur Sadoun a de fait un sacré pedigree. Jeune créateur d'entreprise en 1992 au Chili (agence Z Group) qu'il revend à BBDO cinq ans plus tard, il croise Jean-Marie Dru qui le recrute chez TBWA Paris dont il devient président à 30 ans. L'ascension fulgurante se poursuit cette fois chez Publicis. En 2006, débauché par Maurice Lévy, il réussit, là où ses prédécesseurs ont échoué, en redressant en quelques mois l'enseigne phare du groupe, Publicis Conseil.

Le presque roi Arthur

Les nominations se succèdent : président de Publicis France en 2009, directeur général en 2011 puis CEO en 2013 de Publicis Worldwide, se retrouvant capitaine d’un navire composé de 11 000 collaborateurs à travers 80 pays, rejoignant par la même occasion le P-12, comité exécutif du groupe. En décembre 2015, nouveau tournant. Publicis Groupe se réorganise en quatre pôles. Maurice Lévy lui confie la tête de Publicis Communications, regroupant l’ensemble des réseaux créatifs (Publicis, Saatchi & Saatchi, Leo Burnett, BBH, MSL Group, Prodigious...). 

En juillet dernier, Maurice Lévy déclarait donc que son successeur serait finalement connu entre décembre 2016 et février 2017. A la même période, le presque roi Arthur était sur tous les fronts : au festival de Cannes, ses valises sont transportées d’un avion à l’autre alors qu’il fait un passage éclair sur la Croisette. Il apparaît quelques jours plus tard au salon Viva Technology, à peine débarqué de l’étranger, traits tirés, porté par son costume dans lequel il commence à nager.

Quant à son propre avenir, il reste extrêmement prudent. Il n’oublie pas que d’autres avant lui ont été évincés aux portes du palais. 

Envoyer par mail un article

Arthur Sadoun, premier de cordée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies