Vous êtes ici

Hack for Good 2017

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Communication

Retour sur la campagne «Moving Gesture» de la Cimade sur Facebook

15/12/2016 - par Gilles Wybo

Il y a un mois, la campagne « Moving gesture » de la Cimade, en faveur de l’accueil des migrants, se terminait, marquant la fin de l’opération Hack for good, initiée début mai par Facebook. Quel bilan en tirer ?

 

 

 

Pari gagné! 44% des 35-44 ans exposés à la campagne «Moving Gesture» de la Cimade affirment «être prêts à se mobiliser pour les migrants» (soit 12 points de plus que les personnes non exposées). En un mois, la campagne lancée le 11 octobre sur Facebook a touché 6,7 millions de Français, qui ont vu 24,2 millions de vidéos et généré plus de 50 000 interactions (likes, partages, commentaires). Pas moins de 73% des 45-54 ans exposés à la campagne s’accordent désormais sur le fait que «chacun devrait pouvoir circuler librement» (claim de la campagne), soit 17 points de plus que les non-exposés. Un succès pour le team créatif de l’agence Disko (Florian Kunlin et Léo Godefroy) vainqueur de la 2e édition de ce concours créatif, baptisé Hack for good, organisé par Facebook.

«Films très réalistes»

Pourtant, créer une campagne en faveur de l’accueil des migrants en plein démantèlement de la «jungle» de Calais et dans un contexte de primaire de la droite, ce n’était pas gagné. «Vu l’actualité, on marchait sur des œufs», reconnaît Florian Kunlin, concepteur-rédacteur chez Disko.

Après la Licra, Facebook avait choisi d’associer cette année à son concours créatif Hack for good la Cimade, association qui œuvre à l’accueil et l’accompagnement des migrants. «Nous avons tourné les films en partie dans la jungle de Calais avec des migrants dont la situation avait été régularisée, précise Léo Godefroy, concepteur-rédacteur chez Disko. Nous voulions que ce soit très réaliste.»  

«Emergence d'une communauté positive»

«Si la campagne a bien fonctionné, c’est à la fois grâce à la force de l’idée créative, à l’exploitation de formats publicitaires innovants (le Carrousel et ses vignettes) et à la vidéo, note Antoine-Benjamin Lequertier, directeur marketing Europe du Sud chez Facebook. Le but de l’opération est aussi de nous rapprocher des agences de publicité en montrant tous les formats créatifs qui sont à leur disposition.» 

Le format a justement joué un rôle crucial, selon Florian Kunlin, de Disko: «La campagne a suscité beaucoup de débats et les gens ont bien aimé le format Carrousel car il leur a permis de comprendre concrètement la vie quotidienne d’un migrant.» D’ailleurs, les commentaires autour de la campagne ont évolué avec le temps, selon Florian Kunlin: «Les premiers jours il y avait beaucoup de critiques mais, au fur et à mesure, on a vu émerger une communauté positive autour de la campagne, qui l’a partagée massivement.» 

Envoyer par mail un article

Retour sur la campagne «Moving Gesture» de la Cimade sur Facebook

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.