Vous êtes ici

Optimiser son site pour la recherche vocale : une nouvelle approche pour capter du trafic

09/12/2018 - par Philippe Yonnet - Président - Agence Search Foresight

La montée en puissance de la recherche vocale, des assistants vocaux comme Siri, Cortana ou Alexa, et des hauts parleurs intelligents comme Google Home ou Amazon Echo ont créé tout à la fois un nouveau challenge et un nouveau terrain de jeux pour les experts en référencement.

C’est un nouveau challenge, car ces interfaces révolutionnent l’usage de la recherche. Dans ce contexte, il n’est plus question d’être visible, mais d’être audible. Et les anciennes tactiques ne fonctionnent plus. Qui plus est, une interface vocale ne donnera souvent qu’une seule réponse, et être LA réponse communiquée par le moteur de recherche devient un objectif beaucoup plus difficile à atteindre que figurer parmi les 10 liens d’une page de résultats.

 

Mais il est néanmoins possible de travailler son site pour que son contenu soit choisi, aussi souvent que possible, comme la réponse communiquée aux questions des internautes. Un nouvel acronyme a été inventé pour décrire ces nouvelles tactiques : l’AEO (Answer Engine Optimization : l’optimisation pour les moteurs de réponse).

 

L’ AEO, une nouvelle approche du référencement

L’AEO en est à ses balbutiements : les moteurs de recherche inventent tous les jours de nouveaux usages aux interfaces vocales, et il faut adapter les approches pour tenir compte de chaque innovation.

Deux tactiques différentes et néanmoins efficaces ont déjà été identifiées.

La première consiste à faire partie des services que l’on peut activer à la voix via une interface vocale : c’est à dire créer ce qui s’appelle des skills pour Alexa d’Amazon, ou des actions chez Google. C’est une stratégie intéressante si vous voulez proposer des services ou vendre des produits via une interface vocale ou un assistant.

 

Devenez plus audibles grâce aux featured snippets

La seconde tactique est plus adaptée pour être “audible” quand les internautes cherchent de l’information. Elle consiste à être choisi comme LA source de LA réponse communiquée à l’internaute via l’assistant vocal. Sur Google Home, la majorité des réponses vocalisées sont choisies parmi les “featured snippets”, ces blocs de réponse placés en haut de l’écran sur la page de résultats. Du coup, l’optimisation passe par un travail spécifique pour disposer de contenus adaptés à leur reprise dans un “featured snippet”. Et un travail de référencement classique permet de s’assurer que les pages figurent dans les dix premières places sur la question, ce qui semble être une condition nécessaire pour être sélectionné en tant que réponse…

 

Un exemple de featured snippet

 

Mais les choses évoluent très vite : de nouvelles balises de type “schema.org” apparaissent pour aider les moteurs de recherche à disposer de contenus correctement formatés pour ces usages.

 

Selon le baromètre sur la recherche vocale publié en septembre 2018 par Search Foresight et Mymedia, la fréquence d’usage en France des assistants vocaux reste faible. Mais plus d’une personne sur deux dans le panel a déclaré avoir utilisé un assistant vocal au moins une fois au cours du mois écoulé !

 

Si vous pensez qu’il est trop tôt pour s’intéresser à la recherche vocale, vous avez tort : l’adoption des nouvelles interfaces de recherche prend du temps mais doit être prise au sérieux dès maintenant. Ne laissez pas vos concurrents occuper le terrain, et n’hésitez pas à contacter votre agence de référencement pour savoir ce qu’elle peut faire en AEO pour vous.

 

Pour en savoir plus :

https://fr.slideshare.net/S4sight/webconference-comment-optimiser-son-site-recherche-vocale-18-sept-2018

et

https://www.slideshare.net/S4sight/barometre-search-vocal-119486249

 

Philippe Yonnet

Président

Agence Search Foresight

https://www.search-foresight.com

 

Envoyer par mail un article

Optimiser son site pour la recherche vocale : une nouvelle approche pour capter du trafic

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Expertises

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.