Vous êtes ici

Des contenus à « valeur ajustée » optimisés en permanence

22/11/2018 - par Content Shaker by Webedia

Grâce à la donnée, les phases de production et de diffusion s’auto-alimentent dans une logique de performance accrue. Pour cela, la production de contenus, pensée de façon transcanale, est plus que jamais au coeur de l’écosystème en termes de stratégie de production et de diffusion.

Les premiers échanges avec le client permettent de définir cette stratégie. Sont ainsi définis la ligne éditoriale ainsi que les indicateurs de performance à suivre en fonction des objectifs. Une fois le concept et le positionnement créatif posés, démarre la phase de production des contenus. Contrairement à certaines idées reçues, ces derniers ne sont pas figés une fois pour toutes, mais repositionnés en permanence en fonction des analytics. Ils sont par ailleurs conçus, dès le début, pour irriguer tout un écosystème. C’est le principe de « liquid content », autrement dit, une façon de produire pour qu’ils puissent aisément passer d’un canal à un autre. Un même sujet peut ainsi « irradier » et prendre la forme d’une tribune sur LinkedIn, d’une infographie sur un webzine, d’un post sur Facebook… Cela suppose bien évidemment d’adapter les messages tout comme le ton pour être le plus en adéquation possible avec sa cible, à un instant donné. Chaque réseau social présente par ailleurs ses propres spécificités. En toute logique, en fonction de l’endroit depuis lequel on raconte l’histoire, la narration varie. Une information brute est donc « habillée » de façon à ce qu’elle ait pleinement sa place sur chaque point de contact.

Si la donnée intervient pour définir les sujets les plus en phases avec les attentes, elle est présente tout au long du processus, puisqu’elle permet aussi de monitorer les performances des contenus proposés. La production est ainsi de plus en plus « stratégique » et les cibles de diffusion régulièrement affinées. Le client est au centre d’une « roue d’optimisation », et les choix éditoriaux s’ajustent afin que les contenus soient toujours plus performants. Un peu comme dans une recette de cuisine, où l’on saurait en temps réel s’il faut plus de fraises, moins de sucres… On parle d’ailleurs de contenus à « valeur ajustée ».

« Chez Webedia, nous réconcilions les équipes éditoriales et social media dans le cadre d’une organisation désilotée. Community managers et rédacteurs mènent ensemble la conférence de rédaction et les contenus produits sont cross postés », souligne Sébastien Cailluet, Directeur Social Media. C’est d’ailleurs le mode de fonctionnement qui a été mis en place pour la gestion du webzine Tic Time lancé par la marque Ferrero. La mise en place de contenus très affinitaires avec la cible des millennials mais aussi très viraux a permis des interactions nombreuses entre la page Facebook et la plateforme. Preuve que des publications engageantes et légères peuvent parfaitement se faire l’écho d’articles plus denses, dans une logique de liquid content. Avec pour résultat : performance, consolidation d’une communauté et des valeurs de marque parfaitement affirmées !

 

http://contentshaker.webedia-group.com/

 

 

Envoyer par mail un article

Des contenus à « valeur ajustée » optimisés en permanence

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Expertises

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.