Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Digital manager

Emmanuel Arendarczyk, double culture

17/01/2017 - par emmanuel Gavard

Emmanuel Arendarczyk, directeur général France et Royaume-Uni de Netbooster, prône l’ouverture d’esprit et la souplesse des organisations.

Dans la grande famille des patrons, Emmanuel Arendarczyk fait partie de la branche «jeunes cools». Vétu d’un jean et d’un T-shirt, relevés d’une veste pour le sérieux, le directeur général France et Royaume Uni de Netbooster, spécialisé dans le marketing à la performance, s’amuse à raconter son anecdote professionnelle favorite: «Mon premier emploi, je l’ai trouvé en cliquant sur une bannière de pub.» C’était en 2005, il s'agissait d'une petite boîte nommée… Google. Elle cherchait des jeunes pour constituer une équipe de SQE (search quality evaluation). En poste à Dublin, l’escouade était chargée de repérer les techniques de truandage du SEO (search engine optimization), comme rajouter des mots-clés dans le fond de l’écran, afin d’améliorer la pertinence du moteur de recherche. Avec un Master 2 spécialisé en management international (université de Lille 1) en poche, Emmanuel Arendarczyk intègre donc Google après une dizaine d’entretiens. «Je n’avais aucune connaissance en la matière, mais Google choisit plutôt des profils que des compétences, quitte à les former à la technique ensuite», raconte-t-il. A l’époque, la firme est en pleine explosion. «En un an, le siège où nous travaillions est passé de 300 personnes à plus de 1000», se souvient-il. D'ailleurs, Emmanuel se sent moins à l'aise dans une entreprise devenue aussi grande. Il décide de partir.

L'atout du multiculturalisme

Dès 2006, retour en France. Une fois passé le blues de l'expat, il intègre Netbooster. La société est en train de passer un cap. Créée en 1998 dans un garage cossu de Versailles, comme le dit la légende, Netbooster se voulait spécialisée en référencement naturel. Mais, en 2006, elle étend son activité en rachetant une société de CRM en Europe du Nord. Emmanuel Arendarczyk, auréolé de son étiquette Google, la rejoint et prend rapidement la tête du département SEO. Il grandira avec elle pour devenir, en 2013, directeur général de la filiale britannique du groupe. Et, depuis 2015, il supervise aussi la France. Une double culture qui lui plaît. Marié à une Indonésienne, Emmanuel Arendarczyk a cette ouverture des jeunes entrepreneurs, qui voient dans le multiculturalisme une richesse inégalée et un atout pour l’innovation. «Je passe au moins deux jours par semaine en Angleterre et le reste en France. A chaque fois, un passage dans un pays enrichit le temps que j’ai vécu dans l’autre», explique-t-il. Chez Netbooster, parler une langue étrangère est obligatoire, «mais en maîtriser deux, trois ou quatre, cela rend encore plus créatif», estime-t-il.

Adaptation

Marqué par un de ses premiers stages au sein d’un groupe automobile français, à l'organisation très figée, il a développé une vision souple de l’entreprise. Si Netbooster compte 850 personnes réparties dans 25 bureaux à travers le monde, son organisation n’a rien d’une grosse structure. «L’innovation vient de la base, pas de la direction. La seule fonction du management, c’est de la déployer. Il faut changer le paradigme de la relation boss/employé, lance-t-il simplement. Le principal, c’est la souplesse. Nous ne sommes pas à l’usine. Certaines personnes sont au top de leur efficacité à partir de 21heures et il faut trouver les moyens de s’adapter à cela. Ça ne veut pas dire laisser tout le monde faire ce qu’il veut, juste de voir si, et comment, il est possible de s’adapter.» Sa manière à lui d'obtenir le meilleur de tout le monde. Même si les différences de législation entre le Royaume-Uni et la France peuvent limiter les libertés managériales… 

Ses hashtags marketing

#Customer centric: le marketing est pensé à partir du comportement des clients et donc scénarisé par segment.

#Rea lTime: les actions marketing interviennent en temps réel grâce à la technologie et à la connaissance client.

#Intégré: les équipes clients et les agences travaillent ensemble.

Envoyer par mail un article

Emmanuel Arendarczyk, double culture

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.