Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Digital

Doit-on fêter les premières arrestations pour fraude publicitaire ?

03/12/2018 - par La Rédaction

Ce sont des réactions étranges que rapportent Adexchanger sur son site internet. Après les premières arrestations de huit personnes par le FBI, pour fraude publicitaire numérique aux États-Unis, plusieurs membres du secteur s’en félicitent, estimant que cela va indirectement favoriser la confiance des annonceurs. «Quand le gouvernement fédéral commence à réguler votre secteur, est-ce un signe de maturité ?», s’interroge le journal. Dans tous les cas, cela pourrait dissuader les fraudeurs, ce qui n’est jamais une mauvaise affaire. Google, ainsi que WhiteOps, The Trade Desk, Oath et Amazon Advertising, ont ici participé à lever le voile sur les pratiques et dénoncé un système qui a permis ces arrestations.

Envoyer par mail un article

Doit-on fêter les premières arrestations pour fraude publicitaire ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.