Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Édito

L’ère des podcasteurs

28/02/2019 - par Gilles Wybo

Un foisonnement créatif, une profusion de nouveaux acteurs, des événements dédiés… depuis un an le podcast fait beaucoup de bruit. Feu de paille ou phénomène durable ? Pour vous faire une opinion, lisez notre enquête de la semaine. Une chose est sûre : aujourd’hui tout le monde veut son podcast ! Un engouement qui a un air de déjà-vu selon Pierre Orlac'h, fondateur de Bababam, entreprise spécialisée dans la création de podcasts de marques (il avait auparavant cofondé le groupe Cerise, spécialisé en vidéo) : « Je retrouve la même excitation qu’au temps des pionniers du digital et de la vidéo, constate-t-il. Il y a eu l’heure de gloire des blogueurs, puis des youtubeurs, et maintenant c’est le temps des podcasteurs ». Ce format, créé il y a quinze ans, quitterait enfin l’ombre pour la lumière.
Un emballement à modérer toutefois, car si tout le monde veut faire du podcast, le business model n’est pas toujours au rendez-vous. Les planètes ne sont pas encore toutes alignées pour le podcast : les audiences deviennent importantes, les auditeurs sont fidèles, les médias multiplient les projets… mais le modèle économique est encore incertain. Payant sur abonnement, sponsorisé ou financé par la publicité ? Les acteurs du podcast tâtonnent encore. Ce qui n’empêche pas Mathieu Gallet, l’ex-président de Radio France, de lancer Majelan, une nouvelle plateforme ambitieuse consacrée aux podcasts…

 

Lire aussi :

- La folie podcast

- Sybel, le Netflix du podcast, décolle

- Birchbox en version audio

 


 

- Podcasts : Madame Figaro est tout ouïe

 

 

Envoyer par mail un article

L’ère des podcasteurs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.