Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le billet

Confession intime

19/10/2018 - par emmanuel Gavard

Le billet d'humeur d'Emmanuel Gavard, journaliste à Stratégies.

En dégainant la caméra de son portable en présence de la police et du procureur de la République, dans son bel appartement, pendant sa perquisition, Jean-Luc Mélenchon a donné le ton. Le « la » de la journée. Bien rodé à la communication, aux réseaux sociaux – où il a été modèle du genre pendant sa campagne présidentielle – le ténor de la France insoumise a bien compris l’intérêt du direct, de l’émotion spontanée, du face caméra... L'homme va jusqu’à se mettre en colère quand le procureur le bouscule pour passer ! Tout est parfait pour le buzz. La mécanique du live fonctionne. Les médias reprennent ses vidéos : on est dans l’intime, chez lui. Du pain béni pour BFMTV ! Même pas en garde en vue, déjà en train de se confesser ! Le problème ? On ne retient que cela. Le pic émotionnel est trop fort. La perquisition de la France insoumise n'est plus vue qu'à travers le prisme Mélenchon. Alors évidemment, c’est bien difficile ensuite pour lui de se faire entendre quand il crie au complot politique. Le public reste dans l'émotion pure. Et on ne glose que de cela… Si Macron avait voulu faire oublier le bazar de son remaniement, aurait-il pu rêver meilleure parade ?

Envoyer par mail un article

Confession intime

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.