Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Ils vont faire 2019

5 personnalités à connaître en agence

11/01/2019 - par Sorlin CHANEL, Delphine Le Goff, emmanuel Gavard

Cet article est extrait du dossier « Ils vont faire 2019 » du numéro 1976 de Stratégies paru le 3 janvier 2019.

Les douze travaux de Mark Read (WPP)

Il n’aura pas mis longtemps à imprimer sa marque chez WPP. Nommé à la tête du n°1 mondial de la communication à la suite de l’éviction de son emblématique fondateur Martin Sorrell, Mark Read a décidé de prendre le taureau par les cornes. Confronté aux résultats décevants du groupe, qui a revu à la baisse ses prévisions pour 2018 et table désormais sur -1% de chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’exercice, le nouvel homme fort a entrepris de redessiner le modèle WPP. À commencer par une simplification d’envergure de son offre, en témoignent les fusions récentes de VLM et Y&R (devenues VMLY&R) et de JWT et Wunderman (devenues Wunderman Thompson). Dernier épisode en date : le CEO du groupe britannique a présenté mi-décembre ses objectifs parmi lesquels une réduction des effectifs de 3500 postes dans le monde afin de réaliser 305 millions d'euros d’économies d’ici à fin 2021. Il a également déclaré vouloir engager des restructurations pour un montant de 332 millions d'euros tout en investissant parallèlement 16,5 millions d'euros dans la création, principalement aux États-Unis. Un marché clé sur lequel le groupe est actuellement à la peine, à l’image de la forte baisse de l’activité (-5,8 %) notée en Amérique du Nord au troisième trimestre. « J’entends rarement qu’Accenture, avec ses plus de 400 000 salariés, est devenu trop grand. Il en va de même pour WPP, où nous essayons de trouver un bon équilibre entre des groupes avec de grands réseaux et des petites agences très créatives. La taille en soi n’est pas un problème, il s’agit surtout d’attirer les bonnes personnes », a notamment plaidé mi-octobre dans nos colonnes Mark Read. Pour qui les grands travaux ne font que commencer.

 

Emmanuel André (Publicis), CTO en mission

Chief talent officer (CTO) de Publicis depuis 2017, Emmanuel André n’est pas du genre à chercher la lumière. Ce globe-trotter - sa carrière l’a amené à travailler à New York, Paris et Hong Kong - mène pourtant une mission cruciale en pilotant le développement de Marcel, la plateforme visant à connecter la majorité des 80 000 salariés du groupe à travers le monde. Après le lancement officiel à l’occasion de l’édition 2018 de VivaTech, l’heure est au déploiement de cette plateforme pour laquelle Publicis s’appuie sur la technologie Microsoft. Le CTO suit de très près le dossier Marcel - un nom choisi en hommage au fondateur de le société Marcel Bleustein-Blanchet - pour qui 2019 doit rimer avec grandes manœuvres. « Notre objectif clé est de transformer des followers en utilisateurs. Nous avons initié en 2018 une version de base, nous devons accélérer sa mise en mouvement et l’enrichir de nouvelles fonctionnalités. Nous comptons sur l’expérience de nos premiers marchés tests début 2019 pour affiner notre plan de déploiement. Il est trop tôt pour annoncer la part des salariés sur Marcel fin 2019 [le chiffre de 90 % avait été évoqué lors du lancement] mais notre démarche est ambitieuse et déterminée », assure-t-il.

 

Helen Zeitoun (Ipsos), pro des études

Une femme à la tête de l’un des plus gros cabinets d’études. Ces mois derniers, Helen Zeitoun a été nommée « group associate director » et membre du comité exécutif d’Ipsos. Elle assure les fonctions de directrice générale d’Ipsos en France et de directrice générale d'« Ipsos Sciences Team ». Diplômée d’un MBA et d’un « master of sciences » en marketing à l’université de Laval au Canada en 1989, Helen Zeitoun a commencé sa carrière chez TNS en France avant de rejoindre GfK en 1992 et d’en prendre la direction générale en 1998, puis d’être nommée responsable de la région Europe de l’Ouest, responsable de la division mondiale « Brand and Customer Experience », et enfin, en 2016, responsable de la division « Consumer Goods and Retail ». Dans la feuille de mission d’Helen Zeitoun, longtemps basée à New York ? Renforcer l’expertise d’Ipsos dans certaines disciplines scientifiques, notamment les sciences du comportement, les neurosciences, les statistiques, la sociologie et le marketing.

 

Fernando da Costa, le quart-tête d’OMG

Difficile de remplacer Hervé Brossard, à la tête d’Omnicom Media Group depuis 2008, mais au sein du groupe depuis 1975, ayant fait une grosse partie de sa carrière chez DDB. C’est donc une équipe de quatre personnes qui se partagent son siège. Avec Fernando da Costa en tant que président, puis le duo Franck Farrugia et Benjamin Grumbach, les deux têtes de Remind PHD qui passent vice-président, ainsi que Arnaud Estournès, qui devient CFO du groupe. Mais c’est bien un « quatuor managérial » qui prend les commandes du navire, selon les dires du groupe, sachant que Remind PDH était déjà habituée à ce type de gouvernance. Le quartet aura pour mission de repositionner le groupe sur le marché de la pub. Avec notamment le lancement d’Omni, une plateforme de travail pour les clients, qui réunit les données CRM, les données médias, et qui permet à toutes les agences de travailler dessus.

 

Sébastien Genty (DDB), promoteur du planning

Il entend redonner au planning stratégique à la française la place qu’il mérite. Sébastien Genty, 44 ans, DG et directeur du planning stratégique de DDB, a lancé, en mars dernier, Le Collectif du planning stratégique (CPS), aux côtés d’autres membres fondateurs comme Luc Basier (DoTheRightThing), Christian Baujard (Ici Barbès à l'époque), Séverine Bavon ( R/GA), Renaud Berthe (La Chose)… Le CPS remettra en mars prochain les CPS Awards (Prix du Planning Stratégique), qui entendent récompenser la justesse, l’originalité, la rigueur et la capacité inspiratrice de la réflexion qui a contribué à faire exister des idées au service des marques et des institutions. Le jury, composé de planneurs, directeurs de création, commerciaux, annonceurs, professeurs et journalistes, et accompagné par Sébastien Genty, président du Collectif du Planning Stratégique, récompensera les meilleurs cas classés en or, argent et bronze, parmi les shortlistés dans onze catégories.

Envoyer par mail un article

5 personnalités à connaître en agence

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies