Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Données personnelles

Facebook : Zuckerberg accepte de rencontrer des eurodéputés, mais à huis clos

17/05/2018 - par AFP

La rencontre se tiendra au cours d'une « conférence des présidents », qui a lieu traditionnellement le jeudi, a précisé une source au Parlement.

Après plusieurs semaines de négociations, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a finalement accepté de rencontrer à Bruxelles des eurodéputés, mais à huis clos, pour s'expliquer sur l'utilisation des données personnelles de ses millions d'utilisateurs après le scandale Cambridge Analytica.
Zuckerberg «sera à Bruxelles dès que possible, j'espère dès la semaine prochaine» pour échanger entre autres avec les présidents des différents groupes politiques au Parlement, a annoncé mercredi le président du Parlement 
européen, Antonio Tajani.
Cette rencontre se tiendra à huis clos au cours d'une «conférence des présidents», qui a lieu traditionnellement le jeudi, a précisé une source au Parlement. Le président du groupe libéral (Alde), Guy Verhofstadt, a d'ores et déjà 
annoncé qu'il boycotterait la rencontre si elle se tenait effectivement en privé. «Il doit s'agir d'une audience publique - pourquoi pas un Facebook Live ?», a tweeté l'ancien Premier ministre belge.


Zuckerberg à l'Elysée
L'Elysée a annoncé dans la foulée que le président français Emmanuel Macron recevrait M. Zuckerberg, ainsi qu'une cinquantaine de dirigeants de grandes entreprises du numérique, à Paris le 23 mai, ce qui laisse penser que la venue de l'Américain à Bruxelles pourrait avoir lieu le lendemain.

Sa venue en Europe est organisée quelques jours seulement avant l'entrée en vigueur, le 25 mai, du règlement européen sur la protection des données (RGPD), qui oblige les groupes internet à aménager leurs conditions d'utilisation pour les Européens.
Contacté par l'AFP, Facebook a précisé que la réunion au Parlement européen serait l'occasion de «dialoguer, écouter les points de vue (des eurodéputés) et de montrer les mesures» prises par le géant de l'internet «pour mieux protéger la vie privée des gens».
   

Envoyer par mail un article

Facebook : Zuckerberg accepte de rencontrer des eurodéputés, mais à huis clos

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.