Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Audiovisuel

Streaming vidéo : Françoise Nyssen défend les plateformes

14/05/2018 - par Sorlin Chanel avec AFP

La ministre de la Culture a estimé à Cannes que les plateformes de streaming vidéo comme Netflix doivent être intégrées dans l’écosystème actuel.

La ministre française de la Culture, Françoise Nyssen, a estimé samedi à Cannes que les plateformes de streaming vidéo comme Netflix, absent cette année du Festival, «ont leur place dans notre écosystème audiovisuel» et que «l'heure n'est plus à la confrontation». «Les plateformes sont dans nos vies. Elles diffusent la création (...). Les acteurs comme Netflix ont leur place dans notre écosystème audiovisuel, dès lors qu'ils se conforment à nos règles sur le droit d'auteur, la production, la diffusion des films en salles», a souligné la ministre qui s'exprimait devant 500 professionnels du 7e Art réunis par le CNC (Centre national du cinéma). Françoise Nyssen s'est réjouie au passage que Reed Hastings, président-directeur général de Netflix, s'est engagé récemment «à respecter nos règles, à payer la taxe au CNC et à investir dans la production française».

Festival de Cannes: un boycott symptomatique

Après l'édition 2017 où Netflix avait présenté deux films en compétition, le Festival de Cannes a imposé cette année la nécessité pour les films sélectionnés de sortir en salle en respectant le délai français de diffusion sur une plateforme, de 36 mois. Netflix a décidé en retour de boycotter la manifestation, même si le poids lourd de l'audiovisuel, fort de 125 millions d'abonnés dans le monde, se dit être ouvert à une sortie de ses films dans les salles françaises mais pas à garantir ce délai de 36 mois. À propos de cette chronologie des médias (encadrant les délais de diffusion entre salles, télévision, DVD, streaming), Françoise Nyssen a confirmé qu'elle agirait par la loi, «en prenant (ses) responsabilités» si un accord n'est pas trouvé entre les différents acteurs. «J'avais engagé une médiation il y a quelques mois, pour faire aboutir les discussions qui sont bloquées depuis des années. Le statu quo n'est plus tenable», a estimé la ministre.

Envoyer par mail un article

Streaming vidéo : Françoise Nyssen défend les plateformes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.