Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Finances

Coupe claire attendue dans l'audiovisuel public

12/09/2017 - par Amaury de Rochegonde

«La SACD exprime son inquiétude et son incompréhension face aux informations parues dans la presse et faisant état d’une baisse significative des crédits affectés aux entreprises de l’audiovisuel public dans le projet de loi de finances pour 2018». C'est par ces mots que la principale société de droits d'auteurs de l'audiovisuel a réagi à l'annonce par Le Monde d'un plan d'économies de 80 millions d'euros dans le PLF 2018.

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a reçu successivement jeudi dernier dans l'après-midi les dirigeants de France Télévisions, Arte, France Médias Monde et Radio France pour leur annoncer ces nouvelles mesures d'économies. Si la ventilation ne sera pas connue avant la fin de la semaine et devrait être arbitrée en conseil des ministres à la fin du mois, selon nos informations, il apparaît d'ores et déjà que toutes les sociétés audiovisuelles publiques seront appelées à apporter leur contribution à l'effort de redressement des finances publiques : France Télévisions, Radio France, Arte France, France Médias Monde et l'Institut national de l'audiovisuel. Les économies à réaliser seraient respectivement de 50, 20, 5 et quelques millions d'euros, selon Le Monde. Ce qui rendrait caduque, de fait, les contrats d'objectifs et de moyens signés entre les présidences de chaque groupe et l'Etat sous François Hollande.

La redevance maintenue en l'état

La SACD qualifie de «mauvais coup» cette baisse envisagée des ressources publiques après l’annonce récente du refus du gouvernement de procéder à une réforme de la redevance. Le 31 août, devant l'Association des journalistes médias, Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions avait appelé à étendre cette contribution à l'audiovisuel public à l'ensemble des ménages, quitte à introduire une pondération en fonctions des revenus. Elle n'a visiblement pas été entendue. La Société de droits s'inquiète en particulier de l'impact de ce très important coup de rabot sur le Plan Création qui a permis de monter l'effort de financement de la création à France Télévisions de 400 à 420 millions d’euros par an. Le groupe finance la moitié de fiction française et consacre 60 millions d’euros par an au cinéma français.

500 suppressions de postes d'ici à 2020

Dans le COM 2016-2020, l'Etat s'est engagé à augmenter sa dotation à France Télévisions de 63 millions d'euros tandis que le groupe prévoyait un plan d'économies de 65 millions d'euros, qui passait notamment par la suppression de 500 postes d'ici 2020. Le groupe audiovisuel public planche sur plusieurs projets dont le lancement d'un service de SVOD, et la création d'une plateforme culturelle, avec Radio France, ou une offre pour les jeunes de 18-30 ans
Le COM de Radio France (2015-2019) prévoit quant à lui un plan d'économies et le non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux en 2016 et 2017, puis le non-remplacement d'un départ sur trois en 2018. Le COM imposait à Radio France de supprimer 270 équivalents temps plein d’ici 2018, ce qui est en train d’être fait, rappelle dans un communiqué le Syndicat national des journalistes. Pour respecter la "stabilisation de la masse salariale sur la durée du COM" qui nous était également démandée, nous en sommes à la quatrième année consécutive sans augmentation générale. Les augmentations individuelles ont été réduites de 25% en trois ans (...) Et il a fallu contribuer financièrement et en postes au projet "France Info TV". Poursuivre le numérique. La nouvelle locale de Lyon est en préparation".
Pour 2017, les crédits affectés à l'audiovisuel public par l'Etat s'élèvent à 3,9 milliards d'euros, dont environ 2,6 milliards pour France TV et 625 millions d'euros pour Radio France. 

Envoyer par mail un article

Coupe claire attendue dans l'audiovisuel public

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.