Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Digital

Fabernovel, de la data à la TV

13/09/2017 - par Amaury de Rochegonde

Pour un site payant de Bayard, l’agence digitale s’est ingéniée à optimiser les investissements TV sur la chaîne Gulli. Les performances ont été multipliées par deux.

Fabernovel data & media, l’agence de performance digitale que dirige Yassine Belfkih s’attaque à la télévision. Spécialiste du conseil aux annonceurs sur l’accroissement du ROI en matière de référencement naturel, de «media ad words» et d’optimisation digitale, l’agence a développé depuis deux ans une solution TV to Web qui sert à mesurer l’impact de publicités TV sur les sites Internet ou les applications. L’écoute du flux télévisé permet à un prestataire, admo.tv, de reconnaître les spots et de déclencher un suivi du nombre de visites sur le site d’un annonceur en fonction de la pression GRP. « On mesure aussi les ventes générées », complète Yassine Belfkih, un ancien de Google, pour qui le tracking des paiements sur Internet n’a pas de secrets.

 

Trouver le bon timing 


L’agence se trouve alors en mesure de faire des recommandations sur le bon timing des investissements TV dans la journée si l’on veut profiter de l’effet rebond sur le Web. Pour un annonceur, le groupe Bayard, qui a développé une appli Bayam de jeux en ligne pour enfants, il constate que le matin n’est pas une fenêtre de diffusion très opportune sur la chaîne Gulli. Le test, menée en juin et juillet, permet ainsi d’optimiser les jours de semaine et les horaires à travers des écarts type de 1 à 9 en coûts d’acquisition. Il est par exemple plus judicieux de concentrer ses investissements en fin de journée le mercredi.
« On optimise ainsi l’investissement TV, constate Yassine Belfkih, par rapport au digital seul, le retour sur investissement est multiplié par deux à budget équivalent, avec deux fois plus de téléchargements ».  Est-ce à dire que l’optimisation des budgets digitaux passent nécessairement par le petit écran ? « Ce n’est pas toujours une bonne solution mais il faut pouvoir prendre en compte l’ensemble de l’écosystème, conclut-il, nous ne voulons pas attaquer les énormes budgets TV mais nous avons l’ambition d’accompagner les annonceurs qui ont besoin d’un ROI important ou qui sont sensibles à la performance ».

Envoyer par mail un article

Fabernovel, de la data à la TV

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.