Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Jeux vidéo

Starlink : Battle for Atlas, le making-of de la pub

08/11/2018 - par Alexis LE MEUR

Ubisoft s’associe à BBDO Paris pour la sortie de la dernière licence Starlink : Battle for Atlas. Une campagne cinématographique dont la marque est désormais coutumière.

Agence : BBDO Paris
À l’occasion de la sortie du jeu vidéo Starlink: Battle for Atlas, l’éditeur Ubisoft s’associe à BBDO Paris pour un spot de 2 minutes aux allures de superproduction américaine. Une plongée dans l’univers de la nouvelle licence destinée principalement aux enfants. Pour Benjamin Dessagne, directeur de la création chez BBDO Paris «leur objectif était de parler aux enfants de 8 à 12 ans et c’est pour cela que nous avons pensé à ce type de film». Convenant aussi bien aux parents qu’à leurs progénitures, le spot permet de suivre l’histoire d’un jeune homme, qui, sur sa planète natale recouverte de forêt, voit le passage d’une étoile filante et se met à rêver d’espace.
Pour la première fois, un jeu pour enfant sera présenté sous la forme d’un open world, un jeu à monde ouvert. Selon Stéphane Santana, directeur de la création chez BBDO Paris: «L’idée d’open world colle parfaitement à l’imaginaire des enfants, qui sont souvent dans la projection et font constamment appel à leur imagination.» De plus, l’interactivité du jeu permet de trouver un écho plus large chez la nouvelle génération avec la mise en place de «modular toys». «Grâce à ce système, des jouets à fixer sur les manettes, Ubisoft a réussi à se positionner sur un nouveau segment», explique Benjamin Dessagne.

 

Direction Prague

Accompagnée du réalisateur Dan Di Felice (Wanda Production), l’équipe s’envole pour 2 jours de tournage en République tchèque, en plein mois de juillet. Tout d’abord à deux heures de la capitale, Prague, dans une forêt, puis dans en studio. «Le cockpit a été reproduit et posé sur vérins. Il a fallu effectuer un gros travail sur la lumière pour simuler la position du vaisseau. Le set était très impressionnant», se souvient Stéphane Santana. Une fois tous les plans rentrés, le film part en postproduction chez les anglais de Framestore. Il y restera une dizaine de mois avec allers retours incessants entre la production, le réalisateur, l’agence, l’annonceur et la postproduction.

Tout ne se passe néanmoins pas comme prévu. «Lors de notre tournage en extérieur la météo a fait des siennes. Lorsque les averses se sont arrêtées vers 17h, nous avons dû re-tourner une bonne partie des plans», raconte Benjamin Dessagne. Le travail effectué sur le craft est remarquable et permet d’accéder à deux potentielles lectures du spot en fonction de son âge. De plus, Ubisot propose un starter pack contenant une réplique du vaisseau et du pilote du jeu Starfox sorti en 1993.

 

De Star Wars à Interstellar

«Notre but était de faire rêver la cible d’une part avec une ambiance à la Interstellar ou à la The Tree of Life lorsque notre héros se trouve dans la forêt puis un glissement vers Star Wars lors des combats», se rappelle Stéphane Santana. L’interprétation de l’histoire est-elle laissée à la discrétion des téléspectateurs. À la fin du spot, on voit un vaisseau traverser l’atmosphère de la planète sur laquelle se trouve le garçon, qui pourrait bien être la fameuse étoile filante aperçue au départ. Stéphane Santana conclut: «Cette interprétation libre du scénario convient parfaitement à ce type de projet, il est plus simple d’inclure du mystère dans la narration.» Ce film EMEA sera diffusé sur internet et au cinéma dans plus de 20 pays. Encore une campagne réussie pour l’éditeur après la sortie récente, et saluée, d’Assassin’s Creed Odyssey ou celle très attendue de Just Dance.

 

À lire :

- Assassin's Creed Odyssey : un spot à la grecque

- Far Cry 5, le méchant trailer

Envoyer par mail un article

Starlink : Battle for Atlas, le making-of de la pub

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.