Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'actu vue par...

David Lisnard (maire de Cannes): «La chronologie des médias n'est plus adaptée»

17/05/2017 - par Propos recueillis par Alain Delcayre

David Lisnard, maire Les Républicains de Cannes, commente pour Stratégies l'actualité de la semaine

Les premiers candidats de La République en marche pour les législatives, la journée d'investiture d'Emmanuel Macron et la nomination d'Édouard Philippe à Matignon.

Emmanuel Macron a été élu et est donc tout à fait légitime. Pour réussir, il faut des qualités personnelles, il semble manifestement en avoir. Mais il fait aussi un projet s'appuyant sur les forces de notre pays et permettant de résoudre ses handicaps (surfiscalité, surendettement et surchômage). On attend donc surtout de la constance du nouveau président. Quant aux séquences politiques et communication, elles sont intrinséquement liées. La liste des candidatures aux législatives a fait ressortir le côté politicien et manoeuvrier de l'opération. L'investiture officielle qui s'est faite pour la première fois un dimanche était plutôt habile en terme de visibilité médiatique. Il y a une évidente volonté de mettre en scène l'image et d'afficher une présidentialisation du nouveau président, bien loin d'un président « normal » à la Hollande. Enfin, concernant la nomination d'Édouard Philippe, pour l'instant nous sommes dans la manoeuvre, l'intention étant de réduire la concurrence. Mais le premier ministre sera vraiment nommé après les législatives. 

 

La polémique sur les films de Netflix, en compétition à Cannes, qui ne seront pas diffusés en salle.

Le festival de Cannes est le plus grand événement du monde. La réussite de ce genre de manifestation dépend de la qualité des oeuvres qui y sont présentées, de la puissance du marché (en l'occurrence, celui du film), de sa dimension internationale et de sa capacité à susciter la polémique. Là, nous avons eu la chance d'avoir la polémique avant même le lancement du festival. Ceci dit, cette polémique aborde un vrai débat, celui de la chronologie des médias qui n'est plus adaptée à la réalité du marché aujourd'hui. Le festival de Cannes doit trouver la façon de régler ce paradoxe, car de fait, chacun a raison.


Wanna Cry, la cyberattaque mondiale qui a affecté des centaines de milliers de victimes, notamment des entreprises, dans 150 pays.

Il s'agit d'un sujet majeur qui annonce un nouveau cycle économique sur le plan de la sécurité et de la gouvernance. Cela rappelle furieusement la série TV Mr Robot... Je le vois dans la gestion de ma mairie, qui est aussi une marque. La cybersécurité est devenue une préoccupation majeure pour nous. Le risque est en effet proportionnel à l'incroyable potentiel offert par internet. 

 

Vivendi a remis une offre au groupe Bolloré pour acquérir sa participation de 60% dans Havas.

Il est difficile pour moi de porter un jugement sur une opération financière privée. Quoi qu'il en soit, elle répond à une triple logique, industrielle visant à atteindre une taille critique en matière de convergence des supports et des contenus, financière profitant de taux d'intérêt bas favorables à une optimisation de l'endettement et enfin patrimoniale afin de maximiser les actifs de la famille Bolloré. 


Patrick Cohen rejoint Europe 1, Léa Salamé et Nicolas Demorand le remplacent à la matinale de France Info.

Je souhaite à Lagardère de réussir à redresser Europe 1, qui fait partie des stations françaises historiques.


SFR décroche l'intégralité des droits TV de la Ligue des Champions.

Le football reste le seul phénomène de communion universelle qui génére de fortes audiences et donc des revenus. Quant à la surenchère des droits, le marché s'équilibrera de lui-même, ce n'est pas aux pouvoirs publics de s'en mêler. 


Paris à nouveau capitale mondiale des congrès.

Il faut se réjouir de cette bonne nouvelle. Ce qui est bon pour Paris l'est aussi pour le reste du pays. Mais cela ne doit pas occulter toutes les actions à mener en France et à l'étranger pour accroître notre attractivité, en matière de qualité de l'accueil, de professionnalisation de l'hébergement et des transports et d'optimisation des prestations numériques. Il s'agit bien d'une logique de filière qui doit s'accompagner d'une montée en gamme. 

Envoyer par mail un article

David Lisnard (maire de Cannes): «La chronologie des médias n'est plus adaptée»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.