Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Facebook passe à l’attaque sur la réalité augmentée

19/04/2017 - par Emmanuel Gavard avec AFP

S'il a jusqu'ici beaucoup investi dans la réalité virtuelle, le réseau social se lance dans la guerre de la réalité augmentée, plus prometteuse à long terme selon certains analystes.

La bataille ne fait que commencer. Si la réalité virtuelle est un domaine dans lequel Facebook a beaucoup investi, c’est surtout dans la réalité augmentée que l’avenir des utilisateurs se joue. Après Google et son service Tango, le réseau social a lancé mardi une offensive dans le domaine. Présentée comme « une technologie clé à long terme », Facebook mise sur son utilisation à travers l'appareil photo des smartphones, sans attendre l'arrivée de lunettes ou autres appareils dédiés. « Nous allons faire de l'appareil photo (du téléphone) la première plateforme grand public de réalité augmentée », a affirmé le PDG-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, à l'ouverture de la conférence annuelle pour les développeurs d'applications (F8) organisée par le groupe à San José en Californie. Il a concédé que la réalité augmentée allait « prendre du temps pour se développer. Votre expérience ne va pas changer radicalement du jour au lendemain », a-t-il reconnu, mais « au fil du temps, je crois que ça va être une technologie très importante ». A ce jour, deux smartphones intègre des capteurs supplémentaires pour mieux restituer cette expérience (le Lenovo Phab 2 Pro et l'Asus ZenFone AR).

 

Mieux que le réel

Certains observateurs estiment que la réalité augmentée, où des éléments virtuels se superposent au monde réel, présente davantage d'opportunités pour le grand public. Mark Zuckerberg a notamment expliqué mardi que la réalité augmentée permettrait par exemple d'ajouter des informations au monde réel (en ajoutant des directions, des notices sur les lieux dans lesquels on se trouve), des objets supplémentaires (comme un téléviseur virtuel), ou encore d'enrichir les objets existants (en y ajoutant des accessoires, des notices explicatives...). Dans l'immédiat, il a notamment annoncé le lancement en version bêta d'outils permettant d'ajouter des effets ou des commentaires sur les photos, ou encore utilisant des technologies d'intelligence artificielle pour évaluer la localisation des objets, afin de transformer des photos statiques en scènes en 3 dimensions et de leur ajouter des éléments virtuels.

 

Rattraper son retard

Pour Jan Dawson, analyste chez Jackdaw Research, ces annonces montrent « que Facebook veut sérieusement rattraper son retard » dans le domaine. Et il relève qu'en se concentrant sur des outils de réalité augmentée pour smartphones, le groupe se place « en concurrence directe avec Snapchat ». Le réseau social célèbre pour ses « filtres » sur les photos des utilisateurs, a lui-même annoncé le même jour, une série de nouveaux filtres permettant d'ajouter des effets en 3D aux photos envoyées avec son application. Le service est considéré par beaucoup d'analystes comme l'une des principales menaces pour Facebook. Après avoir tenté sans succès il y a quelques années de racheter Snapchat, Facebook a entrepris de cloner plusieurs des fonctionnalités de son rival à travers ses propres applications, comme le lancement de ses « stories » il y a quelques jours.

Pour autant, Facebook n’abandonne pas la réalité augmentée, par l'intermédiaire de sa filiale Oculus. En parallèle, il a également lancé en version beta, un réseau baptisé Facebook Spaces permettant à plusieurs utilisateurs d'Oculus de discuter sous forme d'avatars dans un espace virtuel. 

Envoyer par mail un article

Facebook passe à l’attaque sur la réalité augmentée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W