Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La semaine vue par...

François Momboisse (Fevad): «Il faut aider les start-up françaises à grandir»

11/01/2017 - par Propos recueillis par Thomas Pontiroli

François Momboisse, président de la fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad), commente pour Stratégies l'actualité de la semaine.

Les soldes d’hiver 2017.

C’est un rite du commerce français, historiquement rythmé par les collections de textile été et hiver, mais qui est de plus en plus remis en cause. Non pas par internet, mais par des acteurs comme Zara, capables de lancer une collection toutes les deux semaines. Le système classique, dont les dates sont fixées par l’État, donne une impression de fin de vie d’un modèle. D’autant qu’il reste le problème des soldes frontaliers, qui commencent plus tôt. Et puis, un site web peut très bien faire des soldes le 26 décembre s’il en a envie, sans oublier la multiplication des ventes événementielles qui consentent des rabais toute l’année. Face à ces mutations, indépendants et grandes chaînes ne sont pas d’accord, mais il va falloir revoir le système.

 

Le Figaro rachète Viadeo.

C’est la chronique d’une mort annoncée. Cela fait plusieurs années que les analystes ne sont pas positifs à ce sujet. Le concurrent américain Linkedin est allé plus vite et s’est montré bien plus fort en mobilisant beaucoup d’argent, jusqu’à se faire racheter [26 milliards de dollars en juin 2016] par Microsoft. Viadeo, lui, a peiné à se développer à l’international. Dès son entrée en Bourse [en juin 2014], des suspicions ont entouré la réalité du nombre d’abonnés en Chine. C’est dur quand il n’y a pas d’avantage concurrentiel. Il y a des Français qui réussissent comme Blablacar ou Criteo, mais lorsqu’on fait la même chose qu’un Américain en moins bien et moins vite, ça ne va pas. Et c’est dommage pour les finances publiques, qui ont perdu 18,5 millions d’euros via BPI France. J’espère que Le Figaro réussira à bien exploiter les données de Viadeo.

 

Marianne dépose le bilan.

La presse souffre à cause de la montée du numérique et de la difficulté de trouver un modèle payant. Les hebdomadaires généralistes sont particulièrement en difficulté, à l'image de L’Express [90 départs fin 2015]. Ils subissent le décalage entre l’actualité immédiate, lue sur smartphone, et les quotidiens qui prennent plus de recul et qui, eux, résistent plutôt bien. Du coup, les hebdos arrivent trop tard et les lecteurs n’ont pas envie de lire un troisième article... Le phénomène existe aussi à l’étranger même s’il y a de bonnes nouvelles, comme le Washington Post qui va embaucher.

 

Le salon CES de Las Vegas.

Le CES est un grand show devenu un rendez-vous incontournable pour les start-up françaises, qui y sont en force [c’est la deuxième délégation derrière les États-Unis, avec 178 acteurs]. En ces temps de précampagne, c’est aussi un rendez-vous politique important. La French Tech fait de gros efforts pour que les jeunes entreprennent et c’est une bonne chose. Après, il faut réussir à les faire grandir. Et là, on n’est pas très bons. Les Français créent plein de start-up, mais on ne sait pas ce qu’elles deviennent. Le CES, c’est aussi le rendez-vous des fabricants d'automobiles, qui s’affairent sur la voiture autonome. Après Tesla, on pensait que Google [Waymo] et Apple lanceraient leur modèle. Finalement, ils en resteront au logiciel…

 

Apple censure le New York Times en Chine.

Ça, c’est un vrai problème. La raison, on la connaît : la Chine pèse énormément dans le chiffre d’affaires d’Apple [19% à la fin 2016, contre 24% à la fin 2015]. L’Américain n’est pas en position de force face aux autorités chinoises, alors que les fabricants de smartphones locaux ne cessent de s’améliorer. Ces géants du net ont pourtant un réel pouvoir. Ils devraient l’utiliser pour diffuser la liberté de la presse plutôt que d’obéir à des régimes liberticides. C’était plus facile pour Apple de résister au gouvernement américain sur la protection des données des Iphone après la fusillade de San Bernardino.

Envoyer par mail un article

François Momboisse (Fevad): «Il faut aider les start-up françaises à grandir»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W